Robin d'Ardèche, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure


Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Acte I  Acte II  Acte III  Acte IV  Acte V  Achat de l'intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace

-4- Les baladins brûlent les planches


      L
e matin de l'arrestation de Bornas, un porte-voix a secoué de
sa torpeur tout Flammigel.

--Mesdames et messieurs. Ce soir, sur la place du centre. Grand spectacle de marionnettes pour les petits enfants et les grandes personnes. Réduction spéciale aux familles. Un jeune du pays vient vous conter une histoire de par ici. Le Ménestrel et sa troupe de baladins vous espèrent nombreux. Rendez-vous à vingt heures !

Et le soir, en effet, la place a été vite pleine. On se serait cru à la foire de Privas. Une histoire de par ici? Mais qu'est-ce que ça peut bien être ? se demandent les gens.

Du beau linge s'est même déplacé. Au premier rang, Santer et madame Éléonore, entre lesquels le torchon menace de brûler. Le capitaine de gendarmerie de Lanarce a reçu un carton d'invitation. Ce dernier est venu, en curieux, avec sa femme et ses quatre bambins. Robert Denesle, aussi, le journaliste, a eu son carton. Son équipe de télévision l'a suivi.

        Un mystérieux visiteur s'est joint à l'assistance. Un voyageur de passage, sans doute, qui est resté derrière, un peu à l'écart. L'homme porte une capuche et un long bâton sur lequel il s'appuie. On dirait un moine pèlerin sur le chemin de Compostelle.

        Banjo en bandoulière, Alain Quedale monte sur l'estrade.

        --Les enfants, bonsoir !

        --"Bonsoir !" dit-on en choeur.

                --Vous savez pourquoi le chat siamois est le plus polisson des chats ?

        --"Non !"

        --Non ? C'est parce qu'il porte un masque. Ainsi, comme on ne peut pas le reconnaître, il pense qu'il ne sera pas puni. Il n'y a pas que les siamois qui agissent de la sorte. Des hommes, parfois, en font autant. Vous voulez savoir qui ?

        --"Oui !"

        --Vous le voulez vraiment ?

        --"Ouiii !"

        Les adultes eux-mêmes commencent à se piquer au jeu. On peut s'amuser à voir le capitaine s'égosiller plus fort que ses marmots.

        --Tout d'abord, une chanson, reprend Alain. C'est une complainte de par chez nous.

        Et le Ménestrel, sur l'air célèbre du générique de l'Auberge Rouge de Claude Autant-Lara, ce film où excelle Fernandel, entonne sa chanson :

    --" Écoutez-tous cette complainte

        D'un forestier

        Qu' on a spolié,

        Un homme qui, sans peur ni crainte,

        En outragé

        S'est bien vengé.

        Robin, le malandrin,

        Celui qui volait ses frères humains !

-------------------­

        " C'était un brave bûcheron

        Qui travaillait

        Par les halliers,

        Lorsqu'un méchant des environs

        A saccagé

        Tous ses projets.

        Robin, le malfaisant,

        Celui qui dépouillait les innocents !

        -------------------­

        " C'était un grand tireur de flèches,

        Que ses exploits

        De hors la loi

        Ont consacré Robin d'Ardèche,

        Mais le méchant

        Se nomme Jean.

        Robin, le noir motard,

        Celui qui sévissait la nuit, si tard ! "

retour - 75/78 - suite



http://apothicaire.fr



Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure




Mettez-nous en marque-page communautaire !



Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!

.