Robin d'Ardèche, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure


Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Acte I  Acte II  Acte III  Acte IV  Acte V  Achat de l'intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace

-1- D'une maladresse de style





      Le Santer, sans s'en douter, va lancer une drôle de mécanique. Sa haine envers le Hardi s'est accrue. Un

brigand généreux et redresseur de tords, c'est populaire. On l'aime. On ne parle déjà plus de Robin Dubois, 

dans les rues, mais de Robin d'Ardèche. Attends un peu, mon gars, que la Maréchaussée s'en mêle !

        L'adjoint a trouvé la solution.

        Il écrit une lettre. Une lettre anonyme. À la gendarmerie de Lanarce. Pourquoi Lanarce ? Pour ne pas 

qu'on soupçonne son origine.

        À cause du cachet, il la postera d'un autre village. Ne pas nommer l'accusé, ne pas nommer le vrai méfait 

pour lequel on voudrait que l'autre tombe. Mettre seulement les képis face à des indices qui les conduiront aux 

conclusions de façon biaisée.

                                                " MESSIEURS LES GENDARMES,

on braconne à la flèche en Forêt de Mazan. En outre, on

tire beaucoup à l'arc, depuis quelques temps, sur le plateau. Et dans le reste du département aussi.
                                                                                          

                                                                                                            Signé : un bon citoyen."

Sachant que Robin chasse dans cette forêt, Santer espère qu'on va non seulement l'arrêter pour braconnage, mais surtout pour vol à main armée en moto, avec arc et flèches. Car une question en soulève une autre.

Or, le maniement de la langue française est chose délicate. Le pli est bien arrivé, mais les gendarmes de Lanarce ont lu un discours différent.

        Le hasard est frère de l'ironie.

        Encore échaudés par l'agression de Gilbert Cassagne, le motard qu'ils affectent à la circulation, ils ont vu là une allusion à l'auteur. Le même qui aura tiré sur l'écologiste dont ils avaient enregistré la plainte.

        Piqués au vif, les gendarmes ont certes posté quelques hommes en Forêt de Mazan. Mais ils ont surtout quadrillé le plateau pour débusquer le tireur de flèches. Ils ont, dans ce but, déployé autant de brigades que de nécessaire. C'est qu'ils se sont donnés le mot d'un canton à l'autre. On a meurtri l'Armée dans sa chair, donc, le corps entier réagit.

retour - 70/78 - suite



http://apothicaire.fr



Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure




Mettez-nous en marque-page communautaire !



Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!

.