Robin d'Ardèche, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure


Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site


Acte I  Acte II  Acte III  Acte IV  Acte V  Achat de l'intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace

-5- Born to be wild




      Sur ce, samedi est arrivé.

          Un franc soleil. Du pain béni pour Robin et ses amis. Décret ou pas, ils vont se gaver d'air pur. Cette liberté-là, nul ne la leur prendra. Mort aux vaches. Et Born to be wild, comme chante le Ménestrel.

Sept motos. Robin sur Tornado, Marion en croupe, les trois turfistes, et les trois permanents de la scierie. Laforge et Rabotin roulent en 650 tout terrain. Une Transalp et une Péqaso. Pons, lui, en bon intendant, ne jure que par sa 1100 Pan European, une grand tourisme avec cardan et valises.

Il transporte les victuailles du groupe et sa femme Perrette. Un cordon bleu. La cuisinière qui mijote les plats de la rôtisserie Lou Pédauque, c'est elle. Une auxiliaire précieuse. Car celui qui verra le Bavarois manger des sandwiches se lèvera tôt matin.

Les routards forment le quinconce. Robin en proue, et Pons en poupe.

         Ils filent sur Ste-Eulalie. Douce est la senteur des narcisses, jonquilles et violettes qui mouchètent cette grasse prairie. La quintessence du plateau. Vestige des fêtes païennes, la fleur y est célébrée chaque début juillet.

Les marmottes piaulent. Les papillons virevoltent, deçà delà. Un épervier arpente l'azur. Dire que certains hivers on a relevé moins vingt-trois !

La chaumière accolée à l'église, de celles qu'on voit encore à Moudeyres-en-Velay, raconte le temps jadis. Quand, par les Boutières, le courrier des plaines montait à dos de mulet.

--Ach ! s'exclame frère Stucka. C'est bien choli, les fleurettes. Mais ma Ducati s'ennuie. Un petit coup de matrake, il lui faut ! Ropin, une course de côte, bitte schön. Chusqu'au Montte Cherbier, nein ? Cinq kilomèter.

          --Bon. Les copains, attendez là-haut. On ne peut courir qu'à deux. Trop étroit sinon. Alain, tu emmènes Marion.

          --D'ac. Sitôt à la Ferme, j'ouvre les paris.

Dix minutes. Les autres sont à coup sûr au pain de sucre à poiroter. Le bûcheron sur sa Bandit noire et le Teuton sur sa Monster rutilante, voilà qui promet.

Les chevaliers baissent visière. Bref salut. On se concentre. Coups de gaz. L'italienne éructe, la japonaise vrombit, et c'est parti ! Trois secondes, et déjà, la sombre Tornado caracole devant. Le couple moteur, c'est le couple moteur. Ça tracte méchant. La chaîne tend à se rompre. Et puis, il pèse son gros quintal vingt-cinq, le chanoine. Ça l'handicape.

        Duo de l'enfer, les bisons de métal reniflent, raclent du piston, et crachent leurs colères au rythme des trépidations. Les chromes brillent plus que la livrée des ablettes. Ça va pisser l'huile, c'est clair. Du tonnerre de feu.

Quand Robin se croit au pinacle, l'autre lui revient sur la roue. C'est que la latine a du nerf, de la corne et du sabot, passé les bas régimes. Ne pas laisser tomber la vapeur en dessous de quatre mille tours, c'est le secret. Bigre, il a de la superbe, ce curé ! Décroche-moi-le. Fonce, Robin.

          Et ça repart. Tornado redécolle. Quelques longueurs à flirter avec la Loire qui mincit parmi joncs et genêts, et c'est gagné. Presque. On aperçoit le carrefour du sommet. Coup de guidon. Vlan ! Glissade. Ça aussi, c'est le couple. Une bouse, vacherie, Robin a dérapé. L'ermite de Coucouron franchit seul le panneau en vainqueur.

         Enfin, le Hardi n'a rien. Tornado non plus. Ils ont juste brouté l'herbe. Le temps de remettre sur pattes la bête de deux cent trente kilos. Mais il n'aurait pas fallu que ça se passe dans la côte de Mayres et son ravin. Sans quoi, c'était le saut de l'ange.

retour - 31/78 - suite



http://apothicaire.fr



Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure




Mettez-nous en marque-page communautaire !



Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!

.