La Quête d'Aldoran, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure
Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Chap1  Ch2  Ch3  Ch4  Ch5  Ch6  Ch7  Ch8

Acheter l'Intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace

***

Les choses auraient tourné à l'aigre pour notre ami, si à cet instant précis une autre scène n'avait distrait l'assistance. C'était le couple royal qui discutait à présent du prénom qu'il convenait de donner à l'enfant.

--Pètecul.

--Il ne sent pas le fient, je te l'ai déjà dit. Schlak ! Ah, ce plat de flageolets ! Je propose Jolivent.

--Ventquibraille.

--Braillefoin.

--Foinducul.

--Cul toi-même !

--Culbriant.

--Brianbleu.

--Bleudeprus.

--Prusselie.

--Liedevin.

--Vinquirit.

--Ritafesse.

--Fessebal.

--Balthazar.

--Zarnibal.

--Balkabbal.

--Kabbalius.

--Ah non, ça, c'est impossible. C'est assez d'un ! Ainsi, mon aimée, nous disions Balkabbal ?

--Baligoinfre.

        --Goinfre. .. c'est malin. Tu me donnes la fringale. Assez de ce petit jeu d'intellectuel, finissons-en. Pas possible, ces bonnes femmes ! Toutes les mêmes, plaisanta-t-il.

--Tu ne disais pas ça, tout à l'heure. Et ça, là, c'est du poulet ? Schlak !

        La reine prit la mouche. Fini, le bouche à bouche, plutôt le tape-mouches ! La colère monta, siffla, bourdonna, enfla et explosa comme une cocotte-minute agacée par un feu à rôtir des brochettes de Salamandre dans l'âtre d'un forgeron qui aurait trop levé le coude avant d'en user l'huile. Certes, le roi planta, ergota, regimba, éparpilla le foin dans les quatre recoins. Mais en vain, car la mégère en furie sellait ses grands chevaux. Elle donnait la charge en soldat émérite ; elle donnait l'assaut, montait à la bataille sans tambour ni trompette, se passant de héraut, de ban, d'arrière-ban. Indomptable amazone campée superbement dans sa pose guerrière, la voici pourfendant son petit roitelet en deux coups de rapière, et en trois coups d'estoc.

      L'autre déjà se rend et déclare forfait, lorsqu'un pet gigantesque plus fort que le premier retentit dans les airs comme sonne une alarme. Tourbillon, vortex, tornade, cyclone et ouragan ; et que voici, et que voilà ? Des trous du cul, pardi ! Toute une légion de trouducs dont on fit des ministres pour mieux emmerdoyer le brave citoyen, car, ainsi que vous le savez, la politique consiste à dire aux pauvres imbéciles ce qu'ils ont envie d'entendre afin de mieux les... Et puisque nous en sommes à ce chapitre, il est bon de dénoncer ceux qui vous envoient paître chaque jour davantage :

        Pétos, Chitos, Troucas, Fientas, Cagas, Viandox, Pétas, Chias, ce menteur d'Escrément, Bouzic, Brenic, Mosquit, Gaspard et Tarnagaz, Gazoduc, Merditôt, Merditard et Lèchecul, Crotocul, Piquecul, Pissocul, Pinecul, Patacul, Peignecul, Tapecul, Torticul, Pompemerde, Touillemerde, Flasquemerde, Triplefient, Volovent, Chiot, Beurkas, Torch, Stron, Splach, Prout le petit benjamin, et son ami Merdouillon qui est un vieux couillon. N'oublions pas Bartafient, le roi de la police et maffieux de surcroît, et ce cher Motocrotte qui aussitôt mis bas, ne trouva rien de mieux qu'à torcher tous les Ogres.



retour - 7/143 - suite

http://apothicaire.fr

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure

Mettez-nous en marque-page communautaire !

Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!

.