La Quête d'Aldoran, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure
Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Chap1  Ch2  Ch3  Ch4  Ch5  Ch6  Ch7  Ch8

Acheter l'Intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace


***

        Mais revenons à notre mystérieuse créature à la cape écarlate et grande comme un homme, qui durant ma petite digression a eu tout le loisir de saccager la moitié du poulailler. Car cette chose au profil biscornu, autant diligente que vorace, se hâtait en besogne. Pas de protocole, ni de manières compassées.

        L'efficacité, rien que l'efficacité. Elle suçait le sang de ses proies, la bête, et gobait leurs oeufs aurifères avec la frénésie d'un redoutable prédateur. De temps à autre, elle frottait ses deux pattes antérieures à la façon d'un rémouleur aiguisant de longs couteaux noirs et crénelés. Puis, elle portait un coup fatal à sa nouvelle victime qui s'égosillait avec plus de conviction que la diva Gargarina. L'hémoglobine giclait, les viscères volaient en tous sens et retombaient sur une jonchée de plumes blanches. Des corps décapités couraient après leurs têtes. Des griffes se crispaient, des mandibules broyaient et mastiquaient, tandis que coulait sur les ventres étripaillés encore chauds un filet de fiel vert tapenade. Sadique comme un chirurgien, l'invertébré frémissait de délectation et redoublait d'efforts et de minutie, ses poils soyeux se hérissaient sur sa livrée saphir, ses antennes émettaient un son évoquant le radiotéléphone. Lorsque le plaisir atteignait son paroxisme, diaphanes et réticulées, ses ailes battaient l'air par instants et répandaient de fétides relents.

     Un Néron rétrogradé en insecte ; un Jack l'Éventreur parmi la gent des diptères. Sans doute, la vision kaléidoscopique au travers d'une paire d'yeux qu'un habile verrier vénitien eût taillé en polyèdre hexagonal procurait-elle à Calliphora, la Mouche Bleue, de pures sensations d'esthète.

        La mouche, qui se gobergeait à qui mieux mieux, eût précipité tout Zatlan sur la paille, si un tintinabulis de casseroles en fer blanc n'avait interrompu sa dantesque ripaille. Non, ce n'était pas l'un de ces benêts calotins qui, parfois, campent sous le judas des presbytères. C'était tout simplement cet hurluberlu de Gallinaccio qui rentrait dans ses pénates, le pas peu assuré. La houppe en éventail, mal fagoté dans son sac protéiforme, le couvre-chef rapetassé, et sa paire de savates éculées, le maître chapelain au visage poupin et la bouche en cul de poule revenait de catéchiser de chez Compère Boicussec, vin de messe sous le bras. Le pénitent gris chantonnait le cantique de l'Ébéniste : "Bois, bois, tous ceux qui ne travaillent pas le bois sont des salauds, ogué, ogué !Termites, je vous loue, croquemort je t'absous, et toi qui sur chaque bière plante un clou, trinque un coup ! Roak !"

        Les poules claquaient des dents et venaient toutes estransinées. Elle agita sa cape couleur de cochenille escrabouillée, la belle Calliphora ; elle se redressa, retourna sa tête de bête et... horreur ! Enfer et damnation, qu'ai-je tant vécu pour pareil témoignage ? Sur le nez de la mouche on pouvait voir encore, tenez-vous bien, les lorgnons du conférencier du cercle numéro trois, maître Alambix-Calliphora : le flûtiste, ô ironie, avait appliqué à la lettre sur le corps enseignant, ce qui n'avait été pourtant, qu'un petit mot d'esprit pour auditeurs récalcitrants. Et sur ces entrefaites, la mouche s'envola.



retour -59/143- suite 

http://apothicaire.fr

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure

Mettez-nous en marque-page communautaire !

Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!


.