La Quête d'Aldoran, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure
Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Chap1  Ch2  Ch3  Ch4  Ch5  Ch6  Ch7  Ch8

Acheter l'Intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace

         Un parfait saut quantique. Plus de problème à résoudre, puisque du coup, on l'avait supprimé !

        Mais comment opérer ? Simple. À bord de l'astronef, mon fils, embarque avec toi poules et cailloux en quantité suffisante, après que ces petites bêtes aient jeûné 108 jours d'affilée, condition sine qua non. Sachant que tant de graviers ingurgités par tête de poule égale tant d'oeufs pondus, égale tant d'énergie, sachant d'autre part la classique deuxième équation de Kabbalius de mémoire, soit


E=m/2Ψ [χ2(Ω)]


où E désigne l'énergie nécessaire pour s'arracher de K1, m la masse de l'astronef et de ses passagers, ψ, la quantité d'intelligence qui y est contenue, et Χ la valeur du Champ Absolu en Oméga, règle les pontes en conséquence. On sait, depuis que Malika perdit sa dernière dent, que Χ égale c0, la vitesse d'émission de l'onde porteuse de psitrons. Ainsi se crée un champ induit autour de la soucoupe en A, de nature à crever la texture de l'Espace-Temps et à libérer dans la Psychosphère les intrépides voyageurs. Alors la partie de ping-pong peut commencer : et floup, dix mille ans d'une seule lampée. Goulou, goulou, goulou !

        Malgré son apparente simplicité, la formule de Kabbalius présentait deux écueils. Tout d'abord, on devait générer l'énergie E avec la plus stricte exactitude, car si on la dépassait, ne fût-ce que d'une broutille, on se perdait dans la Psychosphère sans espoir de sortie. On pouvait le cas échéant doubler la ponte, mais au lieu de rebondir sur Oméga, on passait outre et on se retrouvait sur l'Anticosmos en A'. La deuxième difficulté était directement liée au quotient de la masse par la quantité d'intelligence qui, parfois occasionnait de fort coûteuses dépenses d'énergie.

        En effet, s'il était peu onéreux d'expédier un génie maigre comme un stoquefiche dans les limbes, il en allait tout autrement pour un dinosaure : cinquante tonnes de viande contre dix grammes de matière grise, même Louis XVIII n'y parvint pas, lui qu'on sortait du lit avec un treuil.

        Les archives de Zatlan témoignaient encore de la dispendieuse opération Reptilius. Autrefois les bois et les étangs regorgeaient de sauriens géants qui terrorisaient la population. Aussi Kergal avait-il décidé de construire une arche qui transporterait tout ce joli monde vers K2, depuis le tyrannosaure myopathe aux dents pointues, jusqu'au ptéranodon au cri strident, en passant par le brontosaure, le gorgosaure, le stégosaure, le cératosaure et le dimétrodon de dix mètres de long. Oviraptor, struthiominus, hypsilophodon, parasaurolophus, dimorphodon, paléontologugus, nosfératus, moschops, protocératops, chéops, tricératops, tous du même tonneau. On conserva quelques spécimens pour faire du savon, on épargna dragons et griffons pour des raisons logistiques, mais on envoya bien vite paître tous les autres.

        Non seulement l'opération coûta les yeux de la tête, mais personne ne put assurer jamais que les reptiles eussent atteint K2. Car il y avait fort à parier que nombre de poules transitèrent par l'estomac de cette engeance stupide avant la fin de la ponte. Résultat : un vaisseau fantôme plein à craquer de dinosaures voguait probablement quelque part dans la Psychosphère et peuplerait les cauchemars des zatlantes encore longtemps. Ou pire : les monstres s'étaient projetés à une date ultérieure sur K1, et guettaient le roi au tournant pour régler leurs comptes, manu militari.

        De telles erreurs de programmation expliqueraient la cyclicité du temps et la palingénésie de l'histoire... C'est pourquoi nous osons affirmer, face à l'intellectualisme bêlant des cuistres d'académie et aux éteignoirs de tout crin qui les accréditent , que l'avenir du genre humain est inscrit tout entier dans les anciens mythes des dieux, plus sûrement que dans les barbouillages serviles de savantatricouillons et les vaniteux tortillages des Docteurs Akakias.



retour -58/143 - suite 

http://apothicaire.fr

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure

Mettez-nous en marque-page communautaire !

Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!


.