La Quête d'Aldoran, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure
Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Chap1  Ch2  Ch3  Ch4  Ch5  Ch6  Ch7  Ch8

Acheter l'Intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace

***


        Et, au beau milieu de ce charivari à faire danser les morts, se produisit une sorte de miracle. On entendit, on ne sait trop comment, une plainte étouffée qui provenait de la penderie du fond. Rhaaa ! Rhaaa ! Le roi ne fit qu'un bond et l'ouvrit vivement. Quelqu'un s'y trouvait, de toute évidence mal en point. Le personnage à la tête de loup portait un masque noir, et son teint cyanosé dénotait une asphyxie naissante. Sans doute un séjour trop prolongé dans l'inconfortable réduit en était-il la cause ?

--L'Espion du Cagibi! s'exclama Kergal. Ça par exemple ! Quand on parle du loup...

Le roi attrapa le Xuglon par la peau du cul et le souleva de terre. Le pauvre diable se débattait et remuait des flûtes, mais en vain. Soudain tomba de sa poche un papier chiffonné. C'était la fameuse liste des codes confidentiels que l'on avait dérobé. Les prunelles de l'espion allaient de droite et de gauche et épiaient le moindre geste des occupants de la salle. La conversation fut elliptique.

        --Dis, qu'est-ce que tu fais là ? l'interrogea le monarque, et la flûte, où l'as-tu mise ? Car c'est toi, maraud, qui nous l'as prise ! Ne le nie pas, car tout t'accuse.

        Le Xuglon se tut. Méphisquenotélès sortit sa paire de tenailles.

        --Parle ou je t'arrache les dents, maudit espion. Ow ! Tu vas parler, dis ?

        --Je vais te lui flanquer une de ces taloches ! hurla l'Ogre. N'aime pas qu'on se foute de ma gueule, moi.

        --C'est ça, et qu'on le fouette jusqu'au sang, dit uneTrollope.

        --Qu'il avale ses moustaches et qu'on le farcisse de bambou, dit une autre.

        --Qu'on lui rôtisse les ongles, dit une troisième.

        --Qu'on lui coupe la queue, renchérit une quatrième.

        --Allons, mesdames ! un peu de modération, les tempéra le roi. Inutile de nous montrer aussi barbares que ces énergumènes. Et gare à l'incident diplomatique : pas de boulette, pas de boulette ; marchons sur des oeufs. De la dignité avant tout. Chatouillons-lui les pieds, ça suffira. Mademoiselle Porcina, auriez-vous l'obligeance de me prêter une plume de votre joli chapeau ? Voyons, euh, ...où sont ses pieds ?

        --Vous les trouverez, dit le professeur, au bout de ses jambes.

        --En effet, vous parlez en expert. Très observateur, maître Alambix. Hips !

        --Non pas Maître mais Docteur, votre Majesté.

        L'interrogatoire, bien que serré, ne porta pas ses fruits. L'Espion du Cagibi qui gigotait dans son étau restait muet comme une tombe. Étonnez-vous : ceux qui l'avaient envoyé en mission avaient pris la maligne précaution de lui ôter la langue pour qu'il n'allât point causer à tord et à travers. De surcroît, le Xuglon était illétré. Ainsi, nul ne se vanterait jamais d'être parvenu à lui soutirer la moindre miette d'information, qu'il usât de sa plume, de la main ou du pied. Astucieux pour la discrétion, mais à quoi pouvait bien servir un muet espion, c'est ce que nous nous demandons. Mystère de Xuglon.

        --Bon, assez ri, dit Kergal. Que chacun rentre chez soi, nous allons méditer sur l'issue de l'affaire. Pour le moment, elle s'emmanche plutôt mal.

        Les membres du Conseil ainsi que les Trollopes prirent congé sur le champ à dos de tapis volant par la fenêtre, et regagnèrent leurs logis en trois coups de salière. On conduisit le nouvel hôte dans certaine résidence garantie du soleil, et pour mieux pourvoir à sa sécurité, on crut bon d'y rajouter deux petits tours de clé. Double la grille, triple la serrure, l'Espion du Cagibi finissait au placard : travailler dans son repos, rire en étant sérieux, être coupable et innocent, le secret du bonheur tient à si peu de choses... Privilège d'un invité du roi.

retour -53/143 - suite 

http://apothicaire.fr

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure

Mettez-nous en marque-page communautaire !

Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!

.