La Quête d'Aldoran
, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure
Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Chap1  Ch2  Ch3  Ch4  Ch5  Ch6  Ch7  Ch8

Acheter l'Intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace

 --Ouiiin ! Ouiiin ! Ouiiin !

        --Entends-tu nostre petit veau, Antinéa ? C'est la note la. C'est un signe, que je te dis ! Parfait, parfait, il s'accorde en tous points à nos deux vibrations. Un mi-joteur et une ré du cul. À partir d'aujourd'hui, tous les musiciens se réfèreront au la. Sinon, quand bien même ils me joueraient de la scie, ils n'obtiendraient pas un seul sol de ma bourse. Pas seulement un liard pour ces espèces de pipeaux.


***


        Apparurent alors compère Trifouillas et le grand Ténébrion accompagnés par un cortège de petits Ogres barbus revenant de la chasse, et que ce brave Saint-Hubert devait tenir en estime si l'on en jugeait par l'abondance du gibier.

        --En vérité, Trifouillas, ces mêmes passions qui ravalent l' homme au rang de la bête et le conduisent aux brûlantes flammes de l'enfer ont aussi cet étrange pouvoir de l'élever vers les plus sublimes hauteurs. Ce roi n'est qu'un ruffian, cette reine une catin qui aime son plaisir et couche dans sa ruelle tout le royaume. Pourtant ils viennent d'engendrer un saint, un futur rédempteur qui apportera la Lumière à des êtres qui, comme toujours, ne la méritent pas. Une débauche particulière et un mal nécessaire au bien universel ; la sagesse qui sort de la bouche d'une demi-folle. Qui peut comprendre ? Qui peut juger ? Pourquoi eux ?

        --Toujours, mon bon maître, la clarté succède à la pénombre. Préfère-t-on  le  Soleil  à  la  Lune ?  L'esprit  radieux  à l'inquiétant instinct ? L'Oeuvre au noir précède l'Oeuvre au blanc : alpéto et albédo. Le  fumier  engraisse  la  Terre,  rend vigoureux les arbres, les arbres donnent de succulents fruits à la robe vermeille, lesquels fruits nourrissent dix ventres affamés pour autant de cagueurs, par conséquent dix arbres, mille fruits, mille cagueurs, et coetera jusqu'à couvrir la planète entière de splendides vergers.

        --Ou de cagueurs à ne plus savoir où les mettre, idiot !





retour - 5/143 - suite


http://apothicaire.fr


Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure


Mettez-nous en marque-page communautaire !

Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!

.