La Quête d'Aldoran, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure
Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Chap1  Ch2  Ch3  Ch4  Ch5  Ch6  Ch7  Ch8

Acheter l'Intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace



***



      --Mordieu, sapalicou et frippenigaud ! tonitrua dans un parfait gascon un marchand à tête de chat vêtu de pied en cap à la façon des mousquetaires. Qui veut de ma brocante ? Un fauteuil du roi Trollop 1er, oui monsieur, et ici l'ancien pot de chambre de Trifouillas, le seigneur des Ogres. Doux, soyeux, veloûté mon tissu, belle ma dentelle ! Madame, cela ferait bien de l'effet sur vous. Jointe à cette paire d'escarpins que je suis prêt à vous céder pour une bouchée de pain, cette mousseline réduirait à néant l'attrait de vos rivales. Mais voyez donc : ces jolies jambes bleues au modelé parfait ne peuvent tolérer la médiocrité plus longtemps. Les bas que voici n'attendaient que votre venue : ils sont faits pour vos jambes comme vos jambes sont faites pour eux...

        --Certes, ils vont mieux sur les jambes de Madame que sur tes sales pattes poilues et griffues de bonimenteur ! plaisanta un passant qui semblait appartenir à la garde royale, à en juger par son hoqueton et l'épée-laser pendue à sa ceinture.

--Et vous, gentilhomme à la si fière allure, arrêtez-vous donc un moment pour goûter ce verre de bon vin d'Elyctre que je vous offre en toute amitié, sans vous engager à rien. Vous m'en direz des nouvelles ! Approchez, bonnes gens, approchez : chez ce bon Rataton, on vend tout à prix raton !

         --Chez ce fripon de Rataton, on ne pénètre qu'à tâtons, et l'on ne sort qu'à reculons ! Il vous remplit le carafon pour mieux vous soutirer vos fonds, le parodia un vieillard à la peau parcheminée, au teint cireux, et au faciès grimaçant de gargouille.

--N'écoutez pas ce marchand de chiffons déclassé. C'est le pire rogneur d'écus que l'univers ait enfanté, et ça ose donner des leçons de savoir-vivre et de probité ! Sale ladre clocheteux, gueule en papier mâché, vieille outre percée, vache crevée, bite de souris, tais-toi, que tu pètes de la bouche, malheureux ! Tais-toi donc et passe au large. Fuis mon étal toutes voiles dehors, avant que la fantaisie ne me prenne de te chatouiller les côtes avec ma rapière impatiente ! Allez, c'est ça, fous le camp, lombric ! Déguerpis, vite, hors de ma vue, ou je te fais avaler ta canne avec ta médisance. Houste !

--Hélà ho, comme tu y vas, Rataton ! Pour trois mots d'esprit c'est s'emporter plus que de raison. Haine gratuite. Ce n'est qu'un pauvre hère qui n'a peut-être pas trois rogatons à se mettre sous la dent. Misère n'est pas vice. Tu devrais avoir honte.



retour -13/143 - suite


http://apothicaire.fr


Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure


Mettez-nous en marque-page communautaire !

Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!

.