La Quête d'Aldoran, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure
Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Chap1  Ch2  Ch3  Ch4  Ch5  Ch6  Ch7  Ch8

Acheter l'Intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace

***

        Spling ! les carreaux de la vitre nord volèrent en éclat, et s'abattit dans la soupière une masse compacte et marron. Non, ce n'était pas un oeil. Non, ce n'était pas le dentier de la Trollope Malika, mais une pierre bel et bien. Sans doute un passant timide qui avait préféré jeter de loin son caillou d'intention, à la sauvette. À juger de la vitesse du projectile, il avait dû s'aider d'un puissant lance-pierre.

--Sandiver ! s'exclama Kabbalius. Une héliotrope. Même si celui qui agit de la sorte a de drôles de manières, je dois dire, mon prince, qu'il ne s'est pas moqué de vous. L'héliotrope passe pour rendre invisible à souhait.

--Quand on parle d'invisibilité, commenta Zerminette, je me demande bien qui c'est.

        --Oh, allez, peuchère, dit le Faune. Ça ? Ne cherchez pas, c'est le Loup-Garou. C'est signé, té. C'est bien dans ses méthodes de sournois, vaï ! Il a cloué une chouette la tête en bas sur ma porte avant-hier. Une chouette porte-malheur. Et je ne vous raconte que ça.

        --Vous aussi ? s'étonna Kabbalius. Moi qui croyais que de telles choses n'arrivaient qu'à moi.

        --Meuh non ! Faut sortir de ton trou, le ratichon.

        --Vous le connaissez ? demanda le Nain. Vous seriez bien le seul. On en parle, on en parle, mais personne n'a jamais vu la tête qu'il a. Nul ne sait comment il se nomme au juste, ni de quelle contrée il vient, ni où il va.

        --Le connaître, c'est beaucoup prétendre, reprit le rebouteux. Je lui ai certes autrefois racommodé la patte qu'il s'était démise, curieusement tachée d'encre noire d'ailleurs, mais il portait un masque et ne parlait que par pantomime. En tout cas, il aime bien le veau.

        --On ne sait pas son âge, ni même s'il a voté pour le Furet aux dernières élections, ajouta Mouligas.

--Sûrement un exilé ou un prisonnier évadé qui a pris le maquis pour échapper aux autorités de son pays, avança Karaboss.

--Comme s'il n'y avait pas assez d'étrangers à Kermalia ! pesta Obéron. Oh non, pas comme vous, prince ; ni vous, mademoiselle. Mais j'en connais qui se croient tout permis. L'Ours Baragouin, par exemple... Et bien, cet ours-là est un cochon. Un cochonours.

        --Oh, pour un peu de miel qu'il vous a pris... commença l'Ogre.

        --Ta gueule, toi ! Retourne à tes casseroles.

        --Ah, paix, vous deux ! dit Titania. Nous sommes ici pour nous amuser. Que ce bruyant intermède ne trouble notre joie. L'incident est clos. Qu'on nous aille plutôt quérir Saint-Ugolin le lézard marieur, et qu'il nous fasse un beau sermon.


retour -129/143 - suite

http://apothicaire.fr

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure

Mettez-nous en marque-page communautaire !

Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!

.