L'Inde Dévoilée
, roman en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure
Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Chap1  Ch2  Ch3  Ch4  Ch5  Ch6  Ch7

Acheter l'Intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace

        Ils partirent à l'aube du jour suivant. La lumière naissante caressait déjà la forêt de ses premières lueurs timides, tandis que peu à peu, les forces chtoniennes de la nuit réintégraient leur gîte sublunaire. Du faîte d'un figuier s'élevait le doux ramage d'un oiseau à la robe azurée ; puis un autre répondit ; et puis encore un autre. Et bientôt il furent cent, bientôt ils furent mille. Les singes s'agitaient, sautaient de toutes parts ; antilopes, renards, sangliers, loups, mangoustes, serpents, panthères : tout ce beau monde fut debout en l'espace d'un chant. 

        Ruisseaux, coulez et murmurez ; croissez et multipliez , herbes, lianes, champignons et racines ; fleurs aux senteurs sauvages et aux vives couleurs, ouvrez-vous à la chaleur solaire et offrez-lui en sacrifice votre virginité nouvelle comme à chaque matin : c'est Indra, le roi des dieux, qui des cieux vous l'ordonne. Primordiale beauté que l'homme n'a qu'entrevue, conserve tes trésors de sagesse enfouie ; préserve l'harmonie, pour que dans des temps futurs, certainement très proches, lorsque le fils d'Adam ou celui de Manou, par ses agissements aura tout corrompu, tu puisses, comme antan, lui apprendre à nouveau à devenir humble et patient, et lui transmettre encore la Science des anciens qu'en ange révolté il voulut oublier. Prends en ton sein, Seigneur de la forêt, ces deux êtres, qui toujours passent auprès de toi mais jamais ne te voient. Pardonne-leur leur ignorance impie, et guide-les quand même dans leur longue odyssée; accorde-leur ta sainte protection, et daigne souffrir dans ta miséricorde leur humaine imperfection. Om, shanti, namaste !

        --Augrh ! dit père Loup. Voilà deux humains qui approchent à grands pas de notre tanière. Il convient de s'en méfier. Tous ne ressemblent pas à Mowgli. Bagheera, noble panthère au noir de jais, nous t'en prions : éloigne-les de nous.

        --Mmmm, oui, mais je tiens à ma peau. L'homme porte le bâtonnet cracheur de fleur rouge.

        --Tu n'auras qu'à pousser ton cri, bien à l'abri dans les feuillages. Ainsi la fleur rouge ne t'atteindra point. Je t'en prie : je ne veux pas pleurer un nouveau fils. J'ai bien assez d'avoir perdu le dernier la lune passée.

        --Graooorrr ! Graooorrr ! Graooorrr !

        --Tu entends, Tryphon ?

        --Ça, c'est une panthère.

        --D'où ça vient ?

        --De droite.

        --Allons à gauche, j'ai peur.

        --Merci, dit père Loup. Bagheera , nous te devons une fière chandelle !

        --Bah ! C'était un jeu d'enfant. Et de toutes façons, si je n'en n'étais point venue à bout, vous pouviez encore recourir à l'ours Baloo.

        --Tu sais bien qu'il est plus paresseux qu'une couleuvre ! Il serait arrivé trop tard.

        --C'est fini, maintenant, dit Bagheera, en ronronnant tout en frottant son doux pelage lustré contre l'écorce d'un pipal. Ils se dirigent vers le royaume des singes, du côté du temple perdu.

        --Sssssss ! Je suuuuiiiis Kaaaaa. Sssssss !

        --Aaaaaah !

        --Léa, fais attention où tu mets les pieds. Ne marche pas sur tous les serpents de la forêt.

        --Si tu crois que ça m'amuse !

Ils marchèrent toute la journée, se frayant un passage parmi les fougères, au beau milieu d'une végétation dense et variée qui obligeait Enfoyrus à jouer de la machette toutes les trente secondes.

Et soudain, au détour d'un sentier, vers sept heures du soir ils le virent.

        --Oh là ! Regarde. C'est pas ça que tu cherchais ?

retour - 21/61 - suite 

http://apothicaire.fr


Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure


Mettez-nous en marque-page communautaire !

Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!


.