Le Fou qui vend la Sagesse, farce philosophique en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure

Motivations de l'auteur ------------------Début du récit--------------------------------- Racine du site

Acheter l'Intégrale en PDF

Vos commentaires sur ma page MySpace

 Mais reprenons notre propos. Il s'agissait de modifier la structure spatio-temporelle locale, la fameuse métrique ds2=c2dt2-dx2-dy2-dz2 , grâce à l'usage de champs pulsés induits par l'astronef, et partant, la courbure scalaire d'Univers K. Il disait aussi qu'il nous trouvait absurdes, nous autres terriens, d'affirmer logique que les planètes décrivissent une ellipse autour du soleil, mais complètement con que notre conscience gravitât de la même façon autour d'un centre appelé Dieu, le Soi, l'Être Véritable, notre Soleil Spirituel ou tout ce qu'on voudra, de sorte que finalement, la Réincarnation n'était qu'une application particulière des lois de la Gravitation Universelle.

Je ne comprenais strictement rien à la démonstration du zoranien --car il venait de la planète Zoranius , mais je l'écoutais malgré tout, ne fut-ce que par politesse, mes maîtres de sagesse m'ayant enseigné qu'il ne fallait jamais se moquer de ce que l'on n'avait pas soi-même longuement étudié et compris. Là-dessus il m'expliquait que tout reposait sur la célèbre formule de Kabbalius




où le premier membre désigne la variation de la courbure d'Univers le long de la géodésique empruntée en un point donné, dE celle de l'énergie par tête de poule associée au champ induit en ce même point, et n le nombre de poules aux oeufs d'or qu'il fallait introduire dans l'appareil pour dégager l'énergie nécessaire à l'obtention de l'écart de K. C'est pourquoi les zoraniens mesuraient la puissance de leurs astronefs en poules alchimiques et non en chevaux-vapeur. Il était de la plus grande importance, me disait-il, que ces poules sortissent du poulailler de frère Gallinaccio, et qu'elles eussent jeûné 108 jours d'affilée afin qu'elles transmutassent les cailloux en or, et que c'était grâce à cette subtile opération que l'on générait la précieuse énergie, dont la nature était essentiellement liée au psychisme des poules.

        On pouvait en outre remarquer dans la relation que E variait dans le même sens que K, ce qui voulait dire, puisque la courbure d'origine était négative, que pour un certain nombre de poules, la courbure s'annulait et rendait l'Univers "plat" localement, ce qui mettait momentanément en contact les deux composantes connexes de l'espace courbe hyperbolique de référence, et permettait donc de pénétrer dans le Demi-Univers jumeau symétrique du notre.

Enfin, pour un nombre très grand de poules, l'Univers se refermait localement sur lui-même en un aveuglant trou noir, ce qui permettait d'être partout et nulle part à la fois et de voir la Création dans sa totalité, comme avec l'Oeil de Dieu.

D'où l'explication de cette colossale quantité de cailloux que je voyais amassés un peu partout à bord du vaisseau, et de ces nombreux caquètements que j'entendais, tout droits venus de la salle des machines, et que j'avais tout d'abord pris pour quelque dialecte zoranien.

Le voyage fut très bref, dans la nef : environ cinq minutes. Nous atteignîmes la terre de Chrysoland, où Dame Viviane et le Druide Ockham nous accueillirent très chaleureusement, et ce d'autant plus qu'il était l'heure de goûter avec les enfants, et que l'on pouvait sentir et voir s'élever par volutes dans l'espace subtil le délicieux arôme du chocolat chaud et du croissant au beurre.

Mes instructeurs me laissèrent et me firent don d'un talisman dont le motif principal ressemblait à la lettre grecque majuscule "phi" : une tige verticale coupant un cercle.


        Quant à la suite de mon exploration, comme je l'ai déjà expliqué, il n'est pas en mon pouvoir de vous la raconter, car on me fit boire le breuvage de l'oubli à la source du Léthé. Tout ce que je puis ajouter, c'est que Chrysoland possède quelque lien occulte avec une certaine Atlantide qui fit couler autant de sang que d'encre, et que l'on peut s'y rendre en voyage astral, si Dame Viviane le permet. . .

retour - 18/24 - suite



http://apothicaire.fr


Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure


Mettez-nous en marque-page communautaire !

Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!

.