.


L'Apothicaire
, romans et autres textes en ligne

Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure
Motivations de l'auteur ------------------Début du récit----------e-mail----------------------- Racine du site

Vos commentaires sur ma page MySpace

Le Fou qui vend la Sagesse


Farce Philosophique, extraits (1984-94)

Dédicace à une Lady, http://www.myspace.com/l_apothicaire

Chapitre central : Initiation du Chevalier Gauvain de la Belle Lurette
qui contient : le réveil ; l'Ogre-des-Bois Bouffetous ; le chat Graphytis à Brocéliande
Merlin à la Fontaine de BarentonPommes de la Tentation
le mendiant guérisseur
Souper à la cour du Roi ; toile de fond ; l'île de Chrysoland
rencontre du 3ème type ;
Géométrie de l'Univers ; Dame Viviane, la Fée ; disgrâce et décadence
Pourfendeur de Nains ; de bien singuliers Jésuites
lettre de motivation du Loup-Garou pour se faire pistonner ;
moralité du narrateur

Acheter l'Intégrale en PDF

PRÉFACE DU DOCTEUR ENFOYRUS

PREMIER

DE LA FACULTÉ D'OCLAND




       Il y a de cela quelque temps, je reçus à domicile un exemplaire dactylographié du curieux petit ouvrage que

j'ai l'honneur de vous présenter aujourd'hui. Quand je dis "recevoir", c'est bien le mot qui convient. Et comme 

l'anecdote est, en un sens, aussi amusante que singulière, je me dois, cher lecteur, de vous la raconter tout 

d'abord.

C'était un beau dimanche matin de Pâques ensoleillé, alors que l'Aurore aux doigts de fée venait tout juste
 de poindre à l'horizon, et que, comme le dit si bien La Fontaine, Janot Lapin lui faisait sa cour parmi le thym et la
rosée.

            J'étais dans mon jardin à soigner mes légumes, ma vigne, et la fleur de Sainte Gudule à la pourpre parure,

lorsque je vis soudain un oiseau. Il volait à tire d'ailes, passant sur mon domaine, à portée d'un jet de pierre. C'était

une cigogne --ou un ibis, je ne saurais le dire. Toujours est-il que l'oiseau migrateur tenait un paquet dans son long

bec d'échassier, ou plutôt une ficelle dont l'extrémité inférieure était un objet plat de dix pouces sur sept enveloppé

dans une toile cirée d'un brun jaunâtre, et qui devait peser une livre environ.

La bête aussi me vit. Elle se mit alors à décrire au-dessus de ma tête une série de cercles concentriques
toujours plus resserrés, jusqu'à ce qu'elle fut juste placée à ma perpendiculaire. Elle lâcha l'objet, vous devinez le
reste.




- 1/24-  suite

plein écran : touche F11

http://apothicaire.fr


Amuse-gueules - Toniques  - Purgatifs - Élixirs - Onguents - La Totale - Votre Cure


Mettez-nous en marque-page communautaire !

Digg it!Digg it! del.icio.us it!Del.icio.us it! Scoop it!Scoop it! Fuzz it!Fuzz it! Nuouz Ca!Nuouz Ca!

.